dimanche, mai 26

Combien coûte la construction d’une maison individuelle ?

1402
Les avantages de construire une maison dans la région PACA

Lorsqu’on atteint un certain âge, on ressent le besoin de construire sa propre maison. Cela aide à sortir des aléas de la location mais procure aussi un cadre de vie adapté à sa personnalité et à ses attentes. Mais combien faut-il prévoir pour la réalisation d’un tel projet ? Comment définit-on le budget nécessaire ? Cet article vous aidera sûrement à obtenir des réponses à ces questions.

Des conseils pour établir le budget qu’il faut

Établir le budget nécessaire à la construction d’une maison individuelle est facile lorsqu’on connaît les dimensions de la surface habitable sur le terrain, le nombre de niveaux et le nombre des futurs occupants. En général, le tiers du budget est alloué à l’acquisition du terrain, la moitié aux travaux et matériaux et le reste au constructeur. Une nouvelle maison coûtera 100 000 euros pour une superficie de 60 m², 150 000 euros pour une superficie de 80 à 140 m² et 300 000 euros pour une superficie de 200 m². Pour plus d’informations, cliquez sur https://www.maisonshamster.com/.

A lire également : Évolution des prix immobilier à Lyon

Les avantages d’une maison individuelle

Une maison individuelle offre un grand nombre d’avantages en ce qui concerne le choix du terrain, les commodités vues de l’extérieur ainsi que les nouvelles tendances retrouvées à l’intérieur de l’habitation. Il s’agit entre autres de la salle de fitness, du spa, des piscines intérieure et extérieure, de l’ascenseur, une cour arrière, du jardin… Sur le plan financier, les avantages sont la réduction des frais de notaire, la procédure facilitée pour l’obtention d’un crédit, des frais d’entretien limités grâce à la conformité aux normes de construction les plus récentes. 

Les différents postes de dépenses à prendre en compte

Maintenant que nous avons vu les avantages d’une maison individuelle, il est temps de passer aux différentes dépenses qui y sont associées. Le coût total de la construction dépendra de nombreux facteurs, tels que la superficie de la maison et du terrain, le choix des matériaux pour l’isolation thermique ainsi que les différents postes à prendre en compte.

Lire également : Les avantages de la location de logement neuf

Avant même de commencer à penser à la construction d’une nouvelle maison individuelle, il faut trouver un terrain disponible qui convient à vos besoins et budgets. Il va falloir considérer plusieurs éléments comme l’emplacement géographique (ville ou campagne), la proximité avec les commodités publiques (école, transport, etc.), la taille du terrain, etc. Les prix peuvent varier considérablement selon ces critères.

Pour démarrer votre projet immobilier en toute légalité, vous devez obtenir un permis de construire auprès des autorités locales compétentes. La demande peut être fastidieuse mais est obligatoire pour tout nouveau bâtiment résidentiel. Cette étape engendre aussi certains frais administratifs qu’il faudra prévoir dans votre budget global.

Lorsque vous envisagez une nouvelle construction immobilière, il faut ajouter le coût des travaux aux autres postes tels que :

  • Frais d’architecte : si vous décidez de faire appel à un architecte, cela représente environ 10% du coût total de la construction.
  • Les travaux de terrassement : cela inclut la création d’un espace plat pour le bâtiment et l’installation des égouts et canalisations nécessaires à votre maison. Le coût varie en fonction de la taille du terrain et des travaux nécessaires.
  • Le gros œuvre : les fondations, les murs porteurs, le toit, etc., représentent environ 50% du coût total de la construction.
  • Finitions intérieures : la cuisine équipée, les salles d’eau, les revêtements de sols/murs, etc., sont certains éléments qui doivent être considérés dans votre budget global. Vous devriez aussi prévoir un supplément pour tout extra ou modification que vous souhaiteriez apporter une fois les plans initiaux approuvés par l’architecte !

Tout ceci peut sembler intimidant au premier abord, mais il faut prendre ces dépenses en compte afin d’établir un budget réaliste avant même le début des travaux, puisque ce dernier aura une incidence sur votre qualité de vie future ainsi que vos finances personnelles.

Les astuces pour réduire les coûts de construction

Maintenant que nous avons vu les différents postulats engendrés par la construction d’une maison individuelle, il faut veiller à choisir un prestataire honnête et compétent dans son domaine. Avant tout engagement, demandez des références précédentes, visitez certaines constructions effectuées chez leurs anciens clients afin d’être sûr(e) qu’ils sont en mesure de répondre à toutes vos exigences.

Analyse bien tes plans initiaux !

Même si tu as réussi à obtenir un devis raisonnable pour chaque poste budgétaire mentionné ci-dessus, la moindre modification après avoir approuvé tes plans initiaux va augmenter considérablement ton budget total.

Pour éviter des surprises désagréables liées aux dépenses imprévues une fois la construction commencée, il faut choisir des matériaux qui ont prouvé leur résistance au temps ainsi que leurs caractéristiques isolantes pour garantir une maison confortable et économe en énergie.

Il faut aussi s’assurer que les fournisseurs sont fiables : cherchez les avis clients antérieurs pour comprendre si leurs produits ont été efficaces par le passé. Faites aussi attention aux offres alléchantes trop bon marché qui peuvent cacher des défauts cachés dans la matière première utilisée !

Bien qu’il soit possible de réduire vos dépenses lors de la construction immobilière sans sacrifier sa qualité, il faut faire preuve de discernement au moment où vous faites appel à certains services ou achetez différents matériaux. Avec ces astuces, nous espérons avoir apporté quelques éléments clés afin que vous puissiez réussir votre projet immobilier tout en respectant votre budget initial.