samedi, mai 15

Comment faire constater la prescription acquisitive de propriété ?

91

3 / 5 ( 2

votes ) La propriété en droit français est un privilège sacré. Vous possédez une propriété : a priori garder la coutume et le fructus jusqu’à ce que vous la transmettiez. Cela signifie que vous pouvez l’utiliser et collecter les fruits – par exemple, le revenu de la location. Le Code civil accorde plusieurs canaux de transmission de biens immobiliers : la succession, le don d’entre vifs ou par testament, l’ordre d’audit — vente. Mais être Soigneusement ! L’article 712 du Code civil (1) prévoit un autre type d’acquisition de propriété : la règle de l’acquisition ou l’usucapion. Vous pourriez être exproprié de vos biens sans avoir d’abord accepté.

A voir aussi : Comment gérer son patrimoine ?

Prescription acquisitif : définition

L’ article 2258 du Code civil dispose : « La prescription acquisitive est un moyen d’acquérir un bien ou un droit par possession, sans que la personne prétend être obligée de restituer un titre ou une exception retirée de la mauvaise intention ».

clair : une personne peut devenir propriétaire d’une chose, même si elle n’a pas de titre valide. Et peu importe que ce soit de bonne foi ou non. La propriété exclusive du bien pendant une période suffisante – 30 ans ou 10 ans – lui confère le droit à la propriété. Pour être Et possède le propriétaire du titre. Le fonctionnement de ce mécanisme juridique L’usucapion est important. Surtout lorsque l’immobilier, dont la valeur est souvent élevée, est en jeu.

A lire aussi : Quelle différence entre immobilisation corporelle et incorporelle ?

Par exemple, le propriétaire d’un garage permet à ses voisins de l’utiliser pendant plus de 30 ans. Dans des conditions — voir ci-dessous — le voisin deviendra propriétaire du garage.

Les conditions de l’usucapion

Pour disposer d’un propriétaire, le propriétaire de la propriété doit remplir plusieurs conditions.

  1. Propre en tant que propriétaire . Tout d’abord, il s’agit d’agir comme le propriétaire de la propriété. Le propriétaire doit donc entretenir la propriété, payer les frais et taxes connexes, effectuer les travaux nécessaires…
  2. Continue et ininterrompue, pacifique, publique, sans ambiguïté . Les circonstances de la propriété doivent indiquer que le propriétaire initial a tacitement donné ses biens. Le La propriété doit durer plus d’un an sans interruption et ne doit pas être obtenue par la force. Et le propriétaire, sans aucun doute, doit être considéré par des tiers comme un véritable propriétaire.

Remarque : On présume que le propriétaire est propriétaire de la propriété en permanence. Le propriétaire, qui questionne la recette d’achat en raison d’une propriété discontinue ou interrompue, doit se prouver que la condition est manquante.

Attention, toutes les propriétés ne peuvent pas changer de propriété sous l’effet de la recette d’achat. Sont exclus du champ d’application de l’usucapion :

  • Immobilier qui est dans le domaine public.
  • Logement locatif : Le locataire en vertu d’un bail ne peut pas utiliser l’usucapion.
  • Appartements conservés par la maison d’usuavage : si le propriétaire nu a l’usupleur occuper la parcelle, ils n’utilisent en aucun cas la recette d’achat pour acquérir la pleine propriété. Cela permet de protéger les héritiers dans le cadre d’une succession.

Recette immobilière normale et abrégée : zoom sur les délais actuels

La loi française consacre deux types de recettes immobilières : la recette normale et la recette raccourcie.

  • La recette immobilière normale est acquise après une période de 30 ans . Par exemple, le propriétaire d’un garage a permis à ses voisins de l’utiliser continuellement, pacifiquement, publiquement et sans ambiguïté depuis plus de 30 ans. Après 30 ans de propriété, le voisin devient propriétaire de l’atelier
  • L’ ordonnance abrégée est achetée à la fin d’une période de 10 ans. Cette règle s’applique lorsqu’une personne a acquis un bien d’un tiers – qui a obtenu son droit de propriété sur le bien ronfler. Cependant, dans cette hypothèse, les conditions d’usucapion sont différentes :
  1. Le propriétaire a un « titre équitable ». Dans ce cas, le propriétaire peut prouver son titre en créant un document apparemment valide – par exemple, un acte d’achat.
  2. Le propriétaire est de bonne foi. La recette abrégée d’acquisition ne fonctionne pas en faveur du propriétaire, qui savait qu’il traitait avec un tiers de propriété au moment du transfert. Attention : Il appartient au propriétaire de prouver l’injustice de la foi.

la jurisprudence

En matière immobilière, toute propriété peut être transférée sur une recette acquisitive : maison, appartement, garage, terrain, immeuble… Les édities peuvent également faire l’objet d’usucapion.

Exemples d’expropriation sur la base d’un achat

ordonnance Exemples de prescription pour le 30e anniversaire :

  • Une personne clôture une partie d’un pays qui ne lui appartient pas. Et utilisez-le pendant 30 ans sans s’opposer au propriétaire. Cette personne peut alors faire une demande pour bénéficier de l’impact de la recette immobilière. Le propriétaire foncier peut être exproprié de cette partie de sa terre.
  • Les copropriétaires développent des espaces communs – terrasse sur le toit, grenier, cour commune – du point de vue et de la connaissance de la copropriété pour leur propre usage. Ils garderont cette pièce debout pendant 30 ans. Par conséquent, vous pouvez utiliser la recette acquisitive pour devenir un propriétaire privé.
  • Le propriétaire d’un bâtiment, dont le toit s’est démarqué sur la parcelle cadastrale voisine depuis plus de 30 ans, peut utiliser la recette acquisitive pour pour garder cette partie du toit.

Exemples de recette abrégée :

  • Le don d’une cave par des actes juridiques dûment formés peut avoir droit au bénéfice de la recette abrégée de l’immobilier après 10 ans lorsque la propriété due a conclu un contrat avec le propriétaire immobilier.
  • Le bon acheteur d’un appartement peut devenir le propriétaire, tandis que l’acte de vente a été signé avec un trompeur propriétaire, même si l’acte n’est pas annoncé sera atterrir.

Cas où il n’y a pas de prescription d’acquisition

Le droit à la propriété demeure sacré. Et les juges n’hésitent pas à interpréter les dispositions sur la prescription d’achat incluse.

En particulier, les servitudes sont rarement admises au mécanisme d’usucapion :

  • Pour être prescrite, la servitude doit être continue et évidente. À cet égard, la facilitation du passage, qui comprend l’utilisation discontinue de la parcelle, ne peut pas être prescrite.
  • Faciliter l’écoulement des eaux usées n’est pas non plus atteint par l’usucapion.

Il est rare qu’une servitude donne à son bénéficiaire un droit réel sur l’immobilier.

Les propriétés suivantes sont également exclues de la désignation préalable de la recette d’achat :

  • Le « titre équitable » de la recette abrégée ne peut pas être fondé sur une action en prescription acquisitive lorsqu’il s’agit d’un défaut de forme.
  • Le « titre correct » ne s’applique également que s’il est signé par le propriétaire évident du droit de propriété. En fait, la mauvaise signature n’est pas basée sur un procès.
  • Une personne qui jouit d’un appartement excessivement en exerçant une menace pour le propriétaire ne peut en aucun cas prétendre à faire valoir un droit de propriété dans l’appartement.
  • Le copropriétaire qui a introduit en contrebande une partie commune ne doit pas utiliser la possession pacifique, publique et sans ambiguïté qui a droit aux effets de la prescription acquise.

Protéger contre l’expropriation de vos biens

Dans la mesure où l’usucapion est fondée sur l’écoulement du temps, il incombe au juste propriétaire du bien de démontrer qu’il a le droit d’interrompre l’acquisition.

Incidence de la prescription acquisitive : méthode et titre

En l’absence d’actions du propriétaire pendant 10 ou 30 ans, le propriétaire peut affirmer le mécanisme de l’usucapion.

Comment  : le propriétaire ne peut pas recevoir automatiquement le titre de la propriété. Il doit donc exercer ses droits devant le juge, preuve de sa propriété conformément à l’assistance. Les tribunaux jugeront ensuite au cas par cas. Ils sont basés sur la jurisprudence antérieure… Mais aussi sur un ensemble de preuves concordantes pour céder la propriété de la propriété au propriétaire.

Impact de la prescription payée  : Le propriétaire ne remplit pas les conditions et est légalement tenu de restituer le bien immobilier. Si l’usucapion est caractérisée, au contraire, le nouveau propriétaire a le titre. Rétroactivement, il est également considéré comme le propriétaire depuis le début de sa propriété.

Note : Si le propriétaire a recueilli des loyers dans un appartement qu’il a lui-même loué, il peut le garder, à condition qu’il ait prouvé sa bonne foi. Même si les juges ne lui donnent pas le Bénéficiez d’une ordonnance immobilière d’achat.

    https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006070721&idArticle=LEGIARTI000006430593