samedi, mai 15

Quel est le délai pour construire une maison ?

238

Quel est le délai pour terminer les travaux après l’obtention d’un permis de construire ? La durée de validité des permis de construire est loin d’être inoffensive. En effet, il existe de nombreuses raisons qui peuvent vous amener à retarder la construction ou à interrompre le travail. Par conséquent, il est assez courant d’arriver à la fin de la période de permis avant la fin du projet. Il est donc essentiel de savoir combien de temps vous avez pour effectuer le travail et les éventuelles prolongations de cette période.

A découvrir également : Demande de prêt immobilier, comment les prêteurs procèdent-ils ?

Quelle heure pour commencer à travailler après l’obtention du permis ?

Les permis d’urbanisme (permis de construire, démolition ou déclaration préalable) ont une durée de validité de 3 ans à compter de leur délivrance.

Le Code d’urbanisme spécifie que les travaux doivent être « entrepris » dans les trois ans suivant l’obtention du permis. Cela signifie que vous devez commencer à travailler dans les 3 ans suivant l’obtention du permis L’autorisation de construire, d’aménager ou de démolir est expirée si les travaux n’ont pas été entrepris dans les trois ans suivant la notification visée à l’article R.424-10 ou la date à laquelle la décision tacite a eu lieu. (Art. R.424-17 de la CU) . Il n’est donc pas nécessaire de les compléter dans ce délai.

A lire également : Comment construire en zone naturelle ?

Concrètement, vous devez déposer la déclaration d’ouverture de construction (DOC) en mairie ou en ligne. C’est cette déclaration qui officialise le début du travail avec l’administration. Ensuite, bien sûr, nous devrons vraiment commencer la construction. La construction est considérée comme « entreprise » au début de la maçonnerie des murs (TA CAEN, 04/12/2019, n°1700770 et 1700771).

Il convient également de noter qu’en cas d’appel d’un tiers contre le permis de construire, le délai d’expiration cesse de courir jusqu’à la décision du tribunal.

Bon à savoir : Le temps maximum pour commencer le travail est de 3 ans, mais il y a aussi une limite de temps minimum. Ce délai correspond aux délais de recours contre le bâtiment permis (2 mois pour l’appel d’un tiers, 3 mois pour le délai de rétractation administrative). Apprenez-en davantage sur le risque d’annulation de permis.

Comment prolonger la période de validité d’un permis de construire ?

Le bénéficiaire d’un permis ou d’une déclaration préalable peut demander une prolongation de la période de validité. Il est possible de demander deux prorogations d’un an chacune (art. R.424-21 de la CU).

En théorie, vous avez une période de 5 ans pour commencer le travail. Mais seulement en théorie… En effet, vous ne pouvez demander de proroger le délai d’exécution des travaux que si les règles d’urbanisme n’ont pas changé depuis l’obtention du permis d’une manière défavorable envers vous.

Votre demande de prolongation doit être adressée à la mairie 2 mois avant l’expiration de la période initiale de validité de votre autorisation. Vous devez envoyer par lettre recommandée avec accusé de réception ou déposer à l’hôtel de ville deux copies de la demande. Dans le absence de réponse de la mairie dans les 2 mois suivant la demande, votre prolongation est tacitement acceptée.

Quelle heure pour terminer le travail après avoir obtenu le permis ?

Il n’y a pas de limite de temps pour terminer les travaux.

Toutefois, après trois ans après l’obtention du permis, le travail ne doit pas être interrompu pendant plus d’un an . Autrement, le permis n’est plus valable (art. R.424-17 de la CU).

Si un tiers souhaite voir votre permis expiré en raison d’une interruption de travail, il devra prouver cette interruption. La chose ne sera pas facile pour lui ! Cependant, il est préférable de conserver vos factures de travail pour justifier la non-interruption.

Permis de construire expiré : que faire ?

Si vous avez dépassé le délai imparti pour terminer les travaux, il vous suffit de redéposer votre permis. Si les règlements n’ont pas changé, vous limitez le cas et ne perdez que du temps. Mais si elle a changé, il est nécessaire de modifier le projet, qui pourraient entraîner des coûts (architecte, thermicien, géotechnicien, etc.).

Si votre permis est obsolète en raison d’une interruption de travail de plus d’un an, il est encore plus problématique. Vous n’avez aucune garantie d’obtenir un nouveau permis pour terminer le travail et cela peut parfois compromettre l’ensemble de l’opération ! En effet, effectuer un travail pendant que son permis n’est plus valide est une infraction punissable de lourdes peines. Par conséquent, la durée de validité des permis de construire ne doit pas être prise à la légère.

CONSEILS D’ARCHITECTEONLINERéponse deMonsieur Périé architectemoins de48H 35€

TTC Je pose ma question Lisez sur le même sujet :

  • Travaux effectués sans autorisation d’urbanisme : que faire ?
  • Permis de construire ou déclaration préalable des travaux ?
  • Recours d’un tiers contre un permis de construire : comment cela fonctionne-t-il ?

Laissez un commentaire ci-dessous, nous vous répondrons dans les plus brefs délais. Avez-vous une question à propos de cet article ?

* * Face à l’afflux de questions personnelles, nous avons choisi de répondre gratuitement uniquement aux demandes simples de clarification du contenu de l’article. Pour toute demande de conseils personnalisés, nous vous suggérons d’utiliser notre service de consultation en ligne. Merci pour votre compréhension.