vendredi, avril 3

Quels sont les avantages et inconvénients des prêts à taux fixe et des prêts à taux variable ?

163

L’une des questions les plus fréquentes que les gens posent est de savoir quel type de prêt immobilier choisir : le prêt à taux fixe ou le prêt à taux variable. Avec des taux d’intérêt à des niveaux historiquement bas, cela reste encore une question fréquemment posée. Ces deux types de prêts présentent des avantages et des inconvénients et, bien que personne ne peut prévoir l’évolution des taux d’intérêt, on peut choisir en connaissance de cause le type de prêt immobilier le plus approprié à nos besoins. 

Mais ne croyez pas qu’il s’agit seulement d’un concours entre ces deux types. Vous pouvez également répartir votre prêt entre le fixe et le variable. En fait, certains prêteurs offrent un prêt à un taux mixte. Le fractionnement de votre prêt signifie que si les taux augmentent, la composante fixe du prêt sera protégée contre cette hausse. Et si les taux baissent à nouveau, la partie variable vous permettra de profiter de frais d’intérêt moins élevés. 

A découvrir également : Demande de prêt immobilier, comment les prêteurs procèdent-ils ?

Quelles sont les spécificités des prêts à taux fixe ?

Certains pensent que vous prenez un risque si vous choisissez d’opter pour un taux entièrement fixe ou entièrement variable, de sorte qu’opter pour une combinaison des deux vous permet de couvrir vos risques.

Les taux fixes sont intéressants en raison de la certitude qu’ils procurent. Les prêteurs vous offrent un taux fixe pour une durée de prêt convenue, généralement comprise entre un et cinq ans, le plus souvent trois ans. Pendant toute cette période, le taux ne changera pas et vous savez à l’avance quels seront vos remboursements. Cela facilite la budgétisation et si les taux augmentent, vos remboursements restent les mêmes. En revanche, vous ne profitez pas de la baisse des taux d’intérêt, car vous êtes bloqué jusqu’à la fin de votre contrat. 

A voir aussi : Comment obtenir un prêt immobilier sans antécédents de crédit ?

Les prêts fixes sont également moins flexibles ; vous ne pouvez généralement pas effectuer de remboursements supplémentaires et le montant de vos remboursements est souvent plafonné à un faible montant. Là encore, un prêt à taux variable peut être avantageux, car si vous êtes en mesure de faire des remboursements supplémentaires, vous pouvez les effectuer sur la composante à taux variable de votre prêt. Il convient également de noter que les prêts à taux fixe sont bloqués pour la durée de la période de taux fixe et qu’il y a des coûts si vous décidez de changer avant l’expiration de la période. 

Quelles sont les spécificités des prêts à taux variable ?

Les prêts immobiliers à taux variables, en revanche, vous offrent plus de flexibilité. S’il y a une baisse de taux, le paiement de votre prêt sera probablement réduit, mais pas toujours dans la même mesure que la baisse du taux officiel. Vous pouvez également effectuer des remboursements supplémentaires, ce qui peut vous aider à rembourser votre prêt plus rapidement. 

Mais si les taux augmentent, il en sera de même pour vos remboursements et, d’une manière générale, de la totalité de l’augmentation. S’il y a une augmentation considérable des taux, vous risquez d’avoir des difficultés à effectuer vos remboursements. 

De nos jours, la plupart des emprunteurs savent que la décision de la Banque d’augmenter ou de diminuer son taux de liquidités alimente généralement le taux des prêts immobiliers qu’ils paient. Mais ce que certains ne comprennent pas, c’est que seuls les taux variables sont concernés par cette décision. 

Que faut-il retenir de tout cela ?

Pour accorder des prêts immobiliers à taux fixe, les prêteurs doivent rechercher des fonds dont les coûts sont relativement fixes sur des périodes plus longues et, de ce fait, le coût du financement dépend des attentes du marché quant à l’évolution des taux d’intérêt à court terme au cours des prochaines années. Les taux variables dépendent donc de la situation actuelle des taux d’intérêt, tandis que les taux fixes dépendent de la moyenne des taux d’intérêt attendue par le marché pour les prochaines années. 

Une bonne compréhension de cette situation peut vous aider à décider si vous voulez ou non vous engager dans un taux fixe. De nombreux experts estiment que le meilleur moment pour fixer les taux est celui où les taux sur le marché restent bas pendant un certain temps encore et le pire moment pour fixer les taux est celui où les taux sur le marché sont élevés et tendent à augmenter encore plus. 

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!