lundi, septembre 20

Qu’est-ce qui est obligatoire dans un meuble ?

184

Location meublée est la location qui attire de plus en plus d’atterrisseurs : Il permet une fiscalité avantageuse et la durée de la location permet une éventuelle récupération (pour la vente ou la maison) plus flexible et plus rapide. En tant que location meublée, une liste d’équipements obligatoires est établie par la loi. La durée du bail est plus courte qu’un bail nu, c’est-à-dire un an, renouvelable par un renouvellement tacite.

Les équipes de Flatlooker conseillent nos clients au quotidien sur l’intérêt de la location meublée, sa fiscalité et ses obligations !

A voir aussi : Comment choisir un chargeur à induction pour voiture ?

Location meublée : liste des équipements obligatoires (mise à jour en 2020)

Pour qu’un propriétaire puisse proposer un bail de location meublé, le logement proposé à la location doit répondre à certains critères. Certains meubles et équipements doivent être mis à la disposition du locataire du logement. Un bien meublé peut être défini comme suit : le locataire doit pouvoir s’installer immédiatement en n’ayant que ses effets personnels avec lui. Il doit pouvoir vivre, dormir et manger tous les jours. La loi Alur du 24 mars 2014 et le décret du 31 juillet 2015 spécifiaient l’équipement obligatoire pour la location meublée.

Retrouvez la liste complète des équipements obligatoires pour la location meublée :

  • Une literie comprenant une couette ou une couverture.
  • Dispositif pour dissimuler les fenêtres dans les pièces destinées à être utilisées comme chambre à coucher.
  • La cuisinière et le four et/ou micro-ondes doivent être utilisés par le locataire.
  • Le réfrigérateur devra inclure au minimum un congélateur.
  • La vaisselle doit également être présente à l’entrée des locaux par le locataire (assiettes, couverts, verre).
  • De ustensiles de cuisine doivent également être présents.
  • Une table/bureau et une ou plusieurs chaises ainsi que des étagères de rangement.
  • Luminaires.
  • Et enfin, n’oubliez pas de fournir des produits/matériaux d’entretien.

Veuillez noter que le linge de maison (literie, torchons et serviettes de toilette, etc.) ne doit pas être fourni.

A voir aussi : Les 4 étapes à considérer pour choisir un tapis !

Tous ces éléments doivent être précisés dans le bail de location et être présents dans l’hébergement à l’arrivée de votre locataire. Il est important de préciser que chaque pièce sera équipée de l’équipement approprié. Il sera donc nécessaire d’adapter cette liste en fonction de la typologie de l’hébergement : Par exemple, pour un 3 pièces, il convient de meubler le salon et une chambre comme prévu avec la liste des équipements. La 2ème chambre, peut être meublée comme un bureau ou avec de la literie. Il peut être intéressant d’échanger avec les futurs locataires, si possible, pour déterminer également leurs besoins.

Lors de la vérification des lieux d’entrée, faites un inventaire de tout l’équipement avec votre locataire, même ceux qui ne sont pas obligatoires à louer qui sont encore présents dans l’hébergement. N’oubliez pas de spécifier le statut de chaque article du stock.

Location meublée : Équipement non obligatoire mais utile

La liste des équipement obligatoire pour une location meublée, établi par le décret de 2015, est précis mais ne couvre pas tous les meubles qui peuvent être nécessaires dans un logement.

Ainsi, afin d’obtenir une location dès que possible et d’établir une relation sereine avec votre futur locataire, il est nécessaire d’ajouter un équipement utile, mais pas obligatoire.

La fourniture d’un tel équipement dépend de la typologie de votre logement. En effet, il est difficile de fournir un lave-vaisselle et une machine à laver dans un petit studio. D’autre part, dans un appartement familial, ces installations peuvent être attendues par les locataires.

Voici la liste des équipements non obligatoires qui peuvent être ajoutés pour équiper votre maison :

Canapé, tables supplémentaires (salle à manger ou basse), lave-vaisselle, machine à laver, cafetière, meuble TV, écran plat, fauteuils…

Ces éléments doivent également être inclus dans l’inventaire pendant l’inventaire afin d’en informer leur présence.

Départ du locataire : inventaire des équipement à la sortie des locaux

Votre locataire quitte le logement, vous effectuez avec lui l’inventaire des lieux de sortie. En fonction de l’état d’entrée, vous effectuerez l’inventaire de toutes les installations du logement que vous aviez mis à la disposition du locataire. Il vous sera facile de repérer si l’équipement est manquant sur appel ou s’il y a eu des dommages. Vous pouvez alors demander un remboursement à votre locataire. Ce montant sera déduit de son dépôt de garantie. Il sera nécessaire de prendre en compte le temps de location, qui peut venir jouer sur l’usure de l’équipement. Par exemple, il peut être logique qu’un réfrigérateur soit défectueux après 7 ans d’utilisation…

Vous avez d’autres questions sur la gestion locative de votre propriété ? Un juriste vous répond gratuitement chez Flatlooker, contactez-nous dès maintenant !