samedi, mai 15

Comment construire contre un mur mitoyen ?

118

Entre votre maison et celle de votre voisin, il y a un mur mitoyen. Vous ne vous en souciiez pas jusqu’à ce que vous ayez envie de construire quelque chose contre le mur. C’est bien possible et simple. Il suffit de remplir certaines formalités.

Faire un plan

Pour construire, il vous faut concevoir le plan de la construction. Vous faites ce qu’il faut comme budget et vous engagez le professionnel qui se chargera de la construction. Tous ces travaux constituent un ensemble de précautions préliminaires avant l’entame des opérations à proprement parler. Vous êtes tenu de respecter la hiérarchie et la succession des activités de planification. L’on préconise de prévoir dans le budget une place pour les imprévus. Vous pourriez vous retrouver dans le besoin d’augmenter deux ou trois briques au mur mitoyen pour atteindre le niveau d’élévation voulu.

A lire également : Pourquoi préférer le carrelage pour le revêtement du sol ?

Le plan de la construction est le plus important, ici. Ce document est le seul papier dans la liste qui vous permettra de convaincre le voisin. Ainsi, il vous comprendra vite à travers l’image finale du projet que vous lui présenterez.

Prévenir le voisin

Le voisin doit être prévenu avant l’entame de tous les travaux. Le mur lui appartient autant qu’à vous. Cela suppose qu’il a un droit de propriété que vous ne pouvez pas lui enlever. Il a son mot à dire.

A lire également : Comment enlever du carrelage sur du bois ?

Dans la pratique, vous devez aller le voir quelques mois, voire des années, à l’avance. Vous lui présenterez le plan avec les explications qu’il faut. Il faudra se montrer très persuasif. Vous lui ferez un exposé de la situation globale. Après coup, il faudra avoir son accord. C’est le plus important. Il doit explicitement vous dire oui, et ce, franchement. C’est à cette seule condition que vous pourrez démarrer les travaux.

Dans le cas contraire, il risque de saisir les tribunaux pour empêcher les activités sur le terrain. Cela peut vous obliger à tout arrêter, du moins, à ralentir.

Pour cela, l’on vous conseille de le griller de vitesse. Dès que le voisin exprime son désaccord, vous essayerez encore un peu de le convaincre. S’il tient mordicus à ce qu’il dit, vous irez vers les tribunaux pour trancher l’affaire. S’ils vous autorisent à adosser votre construction au mur mitoyen, vous pouvez à présent démarrer les activités.

Faire appel à des professionnels

Le choix du professionnel pour faire les travaux sur le terrain est très important. Il y a déjà un mur d’un côté. Cela veut dire qu’il doit y avoir adaptation ou intégration de la nouvelle construction à l’existant. Il n’y a qu’un professionnel avec une bonne formation et de l’expérience qui puisse vous offrir un service de qualité dans ce contexte.

Dans votre budget, vous en tiendrez compte. Il n’y a qu’en acceptant investir dans la main-d’œuvre et les matériaux adéquats que vous serez rassuré de la qualité du rendu. On vous recommande fortement de prendre les renseignements adéquats sur le terrain pour rester dans les normes actuelles des constructions du secteur de l’immobilier.