mardi, juin 15

Comment assurer une maison non habitée ?

101

En tant que courtier, nous recevons un bon nombre d’appels de la part des assurés, qui doivent malheureusement faire face au fait que leur assureur annule leur contrat de logement puisque leur résidence devient vacante ou inoccupée. Plusieurs scénarios peuvent entraîner l’inhabité d’une maison : l’achat d’une nouvelle propriété, le déménagement, l’héritage d’une maison suite à la mort d’un être cher. Pour que votre maison vacante soit bien assurée, Assurances Multi-Risk aimerait partager avec vous ses conseils de meilleur ami !

Lire également : Comment résilier assurance habitation loi Hamon ?

La différence entre une maison vacante et inoccupée ?

Maison inoccupée : Une maison inoccupée signifie que les résidents sont absents pendant une période donnée. Cela indique qu’ils ont l’intention de retourner à leur résidence.

A lire également : Qu'est-ce qu'une surprime d'assurance ?

Maison vacante : La maison vacante signifie que les résidents ont quitté les lieux sans avoir l’intention de revenir, que leurs biens y soient restés ou non. Notez qu’un les logements nouvellement construits peuvent également être considérés comme vacants lorsqu’ils ne sont pas habités entre la période d’achèvement et le moment où les résidents vont emménager.

Comment assurer correctement une maison vacante ou inoccupée ?

Saviez-vous que votre police d’assurance habitation contient une exclusion pour les maisons vacantes ? Cette clause mentionne que toute perte survenant alors que votre résidence est, à votre connaissance, vacante pendant plus de 30 jours consécutifs, n’est pas étayée . Cela signifie que si vous aviez une perte, votre compagnie d’assurance refuserait de vous indemniser. D’où l’importance d’aviser votre assureur résidentiel ou votre courtier d’assurance de tout changement dans la cession de votre maison, sinon vous ne serez pas couvert.

Une fois que vous avez dit à votre assureur que votre maison est vacante, l’assureur se réserve le droit d’accepter ou de refuser d’assurer votre logement vacant. Ceux qui acceptent ajouteront un avenant ou un permis de vacance à votre contrat, vous permettant de quitter votre domicile vacant pour une certaine période de temps. L’assureur logement vous facturera une prime et exclura le vandalisme, les actes malveillants, les dommages causés par l’eau et les bris de verre.

Supplément de risque plus élevé

Évidemment, lorsque votre maison est vacante, vous devriez vous attendre à quelques rabais de protection, comme mentionné précédemment. Les compagnies d’assurance ne sont pas très à l’aise avec l’assurance des bâtiments vacants, car les risques d’incendie, de vol, de vandalisme et d’autres risques de responsabilité augmentent. Pour en savoir plus et éviter les problèmes d’assurance, nous vous conseillons fortement de contacter un courtier d’assurance indépendant qui fait affaire avec plusieurs assureurs résidentielle. Spécialisé dans l’assurance pour les maisons vacantes ou inoccupées, il sera en mesure de vous conseiller et surtout vous trouverez des assureurs spécialisés pour ce type de mission.

En attendant, voici quelques petites astuces d’assurance qui vous aideront à vendre votre propriété vacante plus rapidement. En ayant une maison bien entretenue, vous augmenterez vos chances de vendre rapidement et éviter de payer une assurance pour deux maisons en même temps.

Quelques conseils d’assurance

  • Visitez régulièrement les locaux de votre résidence vacante ou faites visiter la maison par un ami ou un concierge ;
  • Fermez votre entrée d’eau et égouttez les tuyaux, car les dommages causés par l’eau ne sont pas inclus dans votre assurance contractuelle lorsque votre maison est vacante
  • Maintenir le chauffage pendant la saison hivernale ;
  • Assurez-vous que votre entrée déneige pendant l’hiver ;
  • Entretenez votre gazon régulièrement pendant l’été ;
  • Optez pour l’allumage automatique de votre éclairage ;
  • Gardez les rideaux dans les fenêtres pour maintenir une certaine intimité.