vendredi, mars 1

Quel est le prix d’un appartement à Nantes ?

1175
Quel est le prix d’un appartement à Nantes ?

L’arrivée de la Covid-19 a chamboulé le monde. Le secteur de l’immobilier supposé s’effondrer comme plusieurs autres secteurs a étonné plus d’un dans certaines régions. Nantes, en l’occurrence, a connu une hausse des prix dans ce secteur. Cette hausse est le produit de plusieurs facteurs décisifs.

Pourquoi cette hausse de prix à Nantes ?

En 2021, Nantes a reçu la médaille d’or de la ville la plus attractive pour les familles. Tout cela est dû à son architecture. Avec ses onze quartiers administratifs, la ville déploie un chef-d’œuvre magnifique. Il est des constructions respectueuses de l’environnement qu’on y retrouve. Ses divers monuments historiques font d’elle une curiosité. Les pôles d’affaires qui y pullulent attirent des investisseurs, suivez ce lien pour en savoir plus. Les édifices sont majoritairement accessibles. Les espaces verts qu’on retrouve à Nantes sont à couper le souffle. Ces espaces lui insufflent une beauté vivante.

A lire aussi : Évolution des prix immobilier à Lyon

Une idée des prix de l’immobilier à Nantes

Les prix d’un appartement neuf à Nantes varient. Oscillant entre plus de 2000 euros et moins de 5000 euros par mètre carré en moyenne. Au Centre-ville par exemple, c’est environ 4378 euros le mètre carré. Tandis que dans les Quartiers Nord (moins chics), le mètre carré vaut dans les 3410 euros. Le prix d’un appartement neuf à Saint Félix (un quartier huppé), est d’environ 4443 euros par mètre carré. Vous pouvez donc trouver un appartement neuf selon votre budget. Cependant, il faut prendre en compte le fait que les prix, au mètre carré, varient grandement en fonction des quartiers.

Les quartiers les plus prisés de Nantes et leurs prix immobiliers

Les quartiers les plus prisés de Nantes sont aussi ceux où les prix immobiliers sont les plus élevés. Parmi eux, on retrouve le quartier Graslin, connu pour son architecture élégante et ses rues commerçantes animées. Les appartements dans ce quartier peuvent atteindre jusqu’à 6000 euros par mètre carré.

A découvrir également : Pourquoi suivre des blogs sur l’immobilier ?

Le quartier Saint-Félix est aussi très recherché, avec ses belles demeures bourgeoises et sa proximité avec le centre-ville. Ici, les prix immobiliers dépassent souvent les 5000 euros par mètre carré.

Le quartier Zola-Mellinet attire aussi de nombreux acheteurs grâce à sa situation idéale entre la gare SNCF et l’hyper-centre de Nantes. Les biens immobiliers dans ce secteur se négocient en moyenne autour des 4500 euros par mètre carré.

Mais il y a aussi des quartiers plus abordables pour ceux qui ont un budget plus restreint. Par exemple, Doulon-Bottière offre un bon compromis entre prix attractifs (environ 3000 euros/m²) et qualité de vie agréable grâce à ses espaces verts.

D’un autre côté, certains acheteurs privilégient la proximité des bords de Loire ou du parc floral de la Beaujoire pour profiter d’un cadre naturel exceptionnel tout en étant proches du centre-ville. Dans ces zones résidentielles prisées telles que Chantenay-Bellevue ou Erdre-Porterie, préparez-vous à débourser environ 4000 euros par mètre carré pour acquérir un bien immobilier.

Les facteurs qui influencent le prix des appartements à Nantes

De nombreux facteurs influencent le prix des appartements à Nantes. Le premier d’entre eux est, bien évidemment, l’emplacement géographique. Les quartiers les plus centraux et les mieux desservis par les transports en commun ont tendance à afficher des prix plus élevés que ceux situés en périphérie de la ville.

La superficie du logement joue un rôle majeur dans la fixation du prix. Plus un appartement est spacieux, plus son coût sera élevé. Les familles à la recherche d’un grand espace de vie devront donc s’attendre à des tarifs plus conséquents.

Un autre élément qui impacte le prix est l’état général de l’appartement. Un bien immobilier récemment rénové avec des matériaux haut de gamme aura une valeur supérieure par rapport à un logement nécessitant des travaux ou présentant des finitions moins soignées.

Certains équipements peuvent faire grimper significativement le prix d’un appartement. Par exemple, une place de parking privée ou encore une terrasse offrant une vue imprenable sur la ville peuvent être considérées comme des atouts majeurs et justifier ainsi une hausse du prix demandé.

Il ne faut pas négliger l’évolution globale du marché immobilier nantais, qui peut aussi avoir un impact sur les tarifs pratiqués. Si la demande dépasse largement l’offre disponible, cela entraînera naturellement une hausse générale.