vendredi, septembre 17

Marché immobilier en Suisse : quelles sont les prédictions ?

7

La Suisse n’a pas été épargnée par la pandémie du COVID-19. Elle a enregistré quelques petits reculs dans certains secteurs de l’immobilier pour 2020, mais rien de très grave. On peut même dire que le marché immobilier suisse est en parfaite santé. Le fait est que fin 2020, une augmentation des prix de l’immobilier a été constatée.

Un bon présage sur le long terme pour l’immobilier suisse

A lire également : Investissement immobilier locatif ancien via la loi Malraux : les avantages

Pour quelqu’un qui veut investir dans l’immobilier, que ce soit pour la constitution d’un patrimoine ou pour opérer dans la vente de biens immobiliers, la Suisse offre les meilleures opportunités. Le prix de l’immobilier suisse n’a cessé d’augmenter chaque année depuis l’année 2002 hormis le cas de l’année 2017. Et selon les indicateurs à la fin de l’année 2020, la tendance haussière sera tenue pour cette année et les quelques années à venir.

L’immobilier suisse ne souffre donc pas réellement de la crise sanitaire. Cette tendance haussière de l’immobilier est causée par la demande de plus en plus importante en matière de propriété du logement. Les Suisses sont plus que jamais envieux d’avoir leur propre appartement ou leur maison. Bien que les constructions aient continué en 2019 et 2020, force est de constater que l’offre n’est pas en mesure de répondre à la demande. Ce qui explique en partie la hausse des prix.

A lire également : Comment acheter un bien immobilier au meilleur prix ?

Les grandes villes restent très chères

Le prix de l’immobilier dans les villes de la région lémanique reste toujours le plus élevé. Cela malgré le fait qu’une croissance de moins de 0.5%. Dans les autres villes de la Suisse romande, on a pu constater une hausse du prix de l’immobilier de l’ordre de 3 à 7% en moyenne. Cependant, même avec cette hausse, il est toujours plus intéressant de s’éloigner des zones urbaines si vous êtes à la recherche d’une maison individuelle à acquérir en propriété.

Pour ceux qui veulent investir dans l’immobilier dans le but de vendre ou de louer, c’est également le bon moment pour investir. Dans les villes dynamiques comme Genève, la demande en location de bureaux et d’appartements ne connaît pas de baisse. Selon l’avis des experts, une éventuelle chute du marché immobilier suisse dans un avenir proche n’est pas à l’ordre du jour.

Acheter plutôt que louer en Suisse

Avec le taux d’intérêt hypothécaire très bas actuellement, les experts préconisent qu’il est plus intéressant d’acheter son logement. Effectivement, avec le loyer moyen qui avoisine les 3500 CHF par mois dans les grandes agglomérations, le calcul est vite fait. Il est plus rentable de devenir propriétaire. Selon les études sur la tendance immobilière de 2020 en Suisse, de plus en plus de nouveaux acquéreurs préfèrent de loin les maisons individuelles aux appartements.

Cette tendance s’explique par le fait que les appartements coûtent plus cher parce que dans leur grande majorité, ils sont situés dans les villes. Enfin, il y a également l’envie de retourner vers un mode de vie plus serein et plus près de la nature. À cause de la pandémie, beaucoup pense que disposer d’une maison individuelle est plus sécurisant et permet de profiter d’un meilleur confort.