mardi, janvier 31

Comment fonctionne la garantie des loyers impayés ?

98

Encore appelé assurance loyer impayé, la garantie des loyers impayés est une solution qui permet au possesseur de bien locatif de sécuriser tout ou une partie de son placement. Ce dispositif vise à prévoir les situations à risques qui peuvent survenir à tout moment dans le logement loué. Zoom sur les particularités de cette alternative et surtout son fonctionnement.

La garantie loyer impayé, pour quelle indemnisation ?

Contrairement à la croyance populaire, la garantie loyer impayé s’applique à plusieurs types de sinistres. En effet, cette garantie n’est pas applicable uniquement en cas de loyer non réglé ou réglé tardivement. Cependant, ce dernier point est bel et bien le point focus du contrat que vous signerez avec votre assureur.

A découvrir également : Qu'est-ce qu'une surprime d'assurance ?

De ce fait, cette garantie couvre le loyer du locataire dans le cas où celui-ci accuse du retard dans les paiements ou ne paye du tout pas. Ce n’est pas tout ; la garantie loyer est également utile dans le cadre d’une collecte litigieuse de dette. Il est toujours utile de souscrire à ce produit d’assurance pour rester en dehors de certaines prérogatives.

Par ailleurs, la garantie loyer impayé couvre aussi les dégâts causés par le locataire du logement. Néanmoins, cette prise en charge est uniquement possible si le montant total de la réparation est supérieur au versement en garantie. En dessous de ça, ne vous attendez pas à une quelconque aide.

A découvrir également : Comment souscrire une assurance habitation ?

Enfin, la garantie loyer impayé dispose également d’un aspect juridique. En réalité, cette option ne se retrouve pas dans tous les contrats d’assurance. Elle prend parti pour le propriétaire du bien immobilier en cas de litige.

Comment bénéficier de la garantie loyer impayé ?

Les conditions pour bénéficier de la garantie loyer impayé ne sont pas toutes les mêmes partout. Les assureurs tiennent généralement compte de critères variables pour accorder un contrat de ce type. Très souvent, le locataire du logement doit toucher un revenu couvrant plus de 03 fois le coût de son loyer.

De plus, vous devez présenter un dossier de solvabilité qui doit être traité sans la présence d’un garant. Ce sont les termes du contrat de garantie loyer impayé qui le veulent ainsi. À moins que l’occupant de votre logement locatif soit un étudiant, votre dossier ne passera pas avec un garant. Selon le type de contrat auquel vous souscrivez, vous pouvez par ailleurs tomber sur d’autres règles totalement différentes.

Déclarer un sinistre

Pour bénéficier de la garantie loyer impayé, vous devez forcément faire une déclaration de sinistre. Cette dernière doit être faite dans une limite de temps généralement fixée par la compagnie d’assurance. C’est une étape décisive, car c’est à ce moment que l’assureur tranchera sur le rejet ou non de votre dossier.

Pour ce qu’est des dégâts éventuels causés au logement, la garantie loyer impayé assure une partie ou la totalité des coûts. L’inconvénient ici est que cette option ne s’applique que lorsque le locataire est sur le départ. La marche à suivre est de monter aussi vite que possible un dossier à soumettre à l’assureur. Vous pouvez également essayer de secouer votre locataire pour le remboursement d’une partie des frais.

Aussi, est-il important de souligner qu’une déclaration de sinistre prend également en compte la déclaration de loyer non réglé. De ce fait, dès les trois premiers mois de dettes, vous pouvez faire une déclaration. Cela permettra à votre assureur de définir la durée de remboursement. Passé ce délai, l’assureur vous reverse une partie des indemnités.

Le reste du temps, ces dernières seront versées trimestriellement ou mensuellement. Pour qu’elles soient régulières et payées à temps, il vous faut fournir également à temps les décomptes de location en temps réel et sauvegarder les frais d’assurance. En ce qui concerne l’autre visage de la garantie loyer impayé, transmettez votre dossier à votre assureur. Après analyse de ce dernier, il estimera tout ce qu’il y aurait à estimer. Toutefois, pour ne pas être déçu, n’espérez pas recevoir grand-chose de cette indemnisation.