mercredi, août 4

Comment calculer le prix de vente d’un terrain ?

372

Le calcul pour connaître le prix de vente d’un terrain est une procédure qui se fait au mètre carré près. Dans le contexte d’une vente, il est nécessaire de procéder à une estimation, afin d’éviter de céder son bien à une valeur inférieure ou supérieure à celle du marché. Dans le même temps, une estimation permet de trouver rapidement un acquéreur. Lorsque vous proposez votre terrain au juste prix, vous pourrez efficacement susciter de l’intérêt de la part de vos acheteurs potentiels et pourrez ainsi accélérer la finalisation de votre projet. Voici la façon dont vous pouvez calculer le prix de vente d’un terrain.

La constructibilité du terrain

Le tout premier paramètre dont vous devrez tenir compte lors de l’estimation du prix de vente de votre terrain, c’est sans doute la constructibilité de celui-ci. Un terrain constructible est beaucoup plus onéreux qu’un terrain qui est situé au sein d’une zone agricole, forestière ou naturelle à urbaniser. La valeur d’un tel bien varie fortement selon sa situation géographique et ses caractéristiques. Ainsi, le prix d’un terrain constructible en région parisienne peut varier de 300 à 2000 euros par m².

Lire également : Comment calculer le nombre de fourrure ?

Comme pour les biens constructibles, le prix des biens non-constructibles peut véritablement varier selon la zone où ils sont situés. Ainsi, un terrain qui se trouve au sein d’une zone à urbaniser ou d’une zone agricole est en général plus onéreux qu’un terrain qui est situé dans une zone forestière ou au sein d’une zone naturelle.

L’estimation de la valeur d’un bien non-constructible se fait avec la prise en compte de divers paramètres. Il y a entre autres, la proximité du bien d’une zone constructible. Il y a également la présence ou non de bâtiments d’exploitation. Il faut aussi tenir compte de la possibilité de procéder à une division parcellaire. Le relief du terrain ainsi que le climat jouent aussi.

A lire également : Quel salaire pour emprunter 200 000 euros ?

La viabilité du terrain

Il est possible d’avoir un terrain constructible sans qu’il soit viabilisé. La viabilité est donc un paramètre qu’il ne faut pas négliger, parce que cela influence le prix du terrain. Un terrain qui bénéficie d’un raccordement aux différents réseaux, notamment l’eau, l’électricité ou le gaz a un prix beaucoup plus élevé qu’un terrain non-viabilisé. On peut estimer le coût de la viabilité entre 5 000 et 15 000 euros selon la situation.

D’autres facteurs comme la nature du sol, l’orientation ainsi que l’emplacement du terrain sont aussi à prendre en compte.

Le calcul du prix d’un terrain

Il faut le reconnaître ! Il n’existe pas vraiment de règle précise pour calculer le prix d’un terrain. Dès lors que vous aurez déterminé les caractéristiques de votre bien, la solution est de vous baser sur les prix que pratiquent les autres propriétaires qui ont des terrains similaires sur le marché.

Pour avoir une idée des prix des terrains qui disposent des mêmes caractéristiques que le vôtre, vous pouvez simplement vous rendre sur le site internet du gouvernement www.data.gouv.fr. Vous avez également la possibilité de consulter les sites internet qui proposent des informations en rapport avec les dernières transactions réalisées sur les biens similaires à votre terrain.